C'est au musée de l'informatique de Pierre-Eric Mounier-Kuhn a choisi de présenter son dernier livre intitulé : L'informatique en France de la seconde guerre mondiale au plan calcul - émergence d'une science.

Comment l’ordinateur a-t-il été inventé ? Comment s’est diffusée l’informatique ? Comment une technique donne-t-elle naissance à une science ? Comment stimuler ou freiner l’innovation ? Pourquoi la France, où l’on prétendait en 1947 avoir une « avance théorique » en calcul électronique, a-t-elle dû, vingt ans après, lancer un Plan Calcul pour rattraper son retard ?

Fondé sur une ample documentation française et étrangère souvent inédite, ce livre est un essai d’histoire comparée. On découvre que la France est le seul de tous les pays industrialisés où la recherche publique n’ait pas réussi à construire d’ordinateur durant la période pionnière, avant 1960, dans un contexte caractérisé par les séquelles de la guerre, par les spécificités du milieu mathématicien français et par la faible demande de calcul au début de cette période, faiblesse elle-même liée à la situation des industries électrique et aéronautique.

L’informatique s’y est cependant développée grâce aux initiatives d’universitaires, véritables entrepreneurs de science, qui collaboraient avec des industriels novateurs et avec les services techniques civils ou militaires – cela souvent dans le cadre régional de véritables pôles d’innovation. Ils ont bientôt dû faire face à l’explosion de la demande du marché du travail, qui réclamait toujours plus d’informaticiens.

Au cours des années 1960-1970, on est passé progressivement du calcul électronique, outil au service des ingénieurs et des mathématiques appliquées, à la construction d’une discipline nouvelle, l’informatique, qui recomposait le paysage scientifique. Cette évolution ne s’est pas effectuée sans résistances ni controverses. Elle s’est accomplie parce qu’elle correspondait à la fois à la nécessité de formaliser les savoirs pour les enseigner, à la volonté modernisatrice des dirigeants de la politique scientifique et au besoin de mieux comprendre ce que l’on faisait en concevant des systèmes informatiques, afin d’améliorer les performances des ordinateurs et d’étendre leurs champs d’application dans l’économie et la société. Une science émerge pour maîtriser des techniques d’une extrême complexité : il n’y a rien de plus pratique qu’une bonne théorie.



Pour en savoir plus et commander cet ouvrage, cliquez ici
Philippe NIEUWBOURG
Rédigé par Philippe NIEUWBOURG le Lundi 8 Mars 2010 à 11:19 Facebook Google + Twitter LinkedIn Del.icio.us Digg Google Furl Technorati Viadeo Pinterest Notez
C’est au coeur du musée de l’informatique, qui retrace l’histoire des technologies de l’information, de la carte perforée au Cloud Computing que l’association EuroCloud a choisi de se réunir le 29 janvier dernier pour signer de manière solennelle les statuts de son association.
Les représentants de douze pays d’Europe étaient présents à cet événement : Finlande, Danemark, Suède, Irlande, Royaume-Uni, Pays-Bas, Belgique, France, Luxembourg, Allemagne, Espagne, Portugal et Italie.
A l’occasion de cette cérémonie de signature, au pied du Cray XMP, symbole de la puissance informatique partagée des années 80, les créateurs de l’EuroCloud ont nommé Pierre-José Billotte, fondateur de EuroCloud France au poste de Président de EuroCloud Europe. Une fonction qui souligne le rôle de la France dans le développement du Cloud Computing.
En complément des vice-présidents, secrétaire et trésoriers, Anders Trolle-Schutz (EuroCloud Denmark) a été nommé en charge des relations avec la commission européenne, Michael Abrahamsson (EuroCloud Sweden) en charge de la standardisation, et Bernd Becker en charge des relations avec les organisations internationales.
« La croissance de EuroCloud est réellement impressionnante. EuroCloud a reçu environ 40 demandes durant la dernière semaine de janvier ! Quelque chose est réellement en train de se passer en Europe autour du Cloud Computing », explique Pierre-José Billotte, Président de EuroCloud.
Nous sommes très fiers au musée de l’informatique, d’avoir accueilli dans ce lieu prestigieux qu’est la Grande Arche de la Défense, la cérémonie de création de EuroCloud.
Comme nous aimons à la répéter, pour imaginer l’avenir, il faut connaître le passé, et comprendre le présent. C’est ce rôle de courroie de transmission entre technologies d’hier et de demain que le musée est heureux d’assurer.

Pour en savoir plus :
http://www.eurocloud.org/
http://twitter.com/EuroCloud
par Philippe NIEUWBOURG
Rédigé par par Philippe NIEUWBOURG le Vendredi 5 Février 2010 à 15:14 Facebook Google + Twitter LinkedIn Del.icio.us Digg Google Furl Technorati Viadeo Pinterest Notez
A l'occasion de la grande conférence qui se déroule aujourd'hui au musée de l'informatique, organisée par le Forum Atena, Nathalie Kosciusko-Morizet, secrétaire d'état à la prospective et au développement de l'économie numérique a commenté les annonces faites il y a quelques jours par François Fillon sur le versant numérique du plan de relance économique.
Cet événement, qui a réuni près de 2000 personnes installées au Toit de la Grande Arche mais aussi dans une dizaine de villes de France, ont pu assister à un débat complet et animé entre les trois "pères fondateurs" de l'Internet, Vinton Cerf, Robert Kahn, et Louis Pouzin, présent à la Grande Arche.
par Philippe NIEUWBOURG
Rédigé par par Philippe NIEUWBOURG le Vendredi 22 Janvier 2010 à 06:48 Facebook Google + Twitter LinkedIn Del.icio.us Digg Google Furl Technorati Viadeo Pinterest Notez

Le musée

La dynamique équipe de TheArtPack, qui manie la caméra et l’écriture vidéo comme d’autres maniaient le fleuret il y a quelques siècles, nous convie à un retour vers les débuts de l’informatique. Une question s’impose à eux : l’ordinateur prendra-t-il un jour le contrôle de l’homme ? Question posée par de nombreux films et publicités depuis l’invention humaine de ces machines automatiques. Question à laquelle deux réponses peuvent être apportées : Oui, le jour où l’homme créera un être capable d’en générer d’autres ; Non, tant que l’homme conserve ce pouvoir divin du bouton “off”.
Un superbe reportage à découvrir ci-dessous, réalisé par FatCat Films.
Philippe NIEUWBOURG
Tags : theartpack
Rédigé par Philippe NIEUWBOURG le Vendredi 8 Août 2008 à 11:02 Facebook Google + Twitter LinkedIn Del.icio.us Digg Google Furl Technorati Viadeo Pinterest Notez

Le musée

Diffusé par la chaîne LCI.
Merci à Cédric INGRAND.


Philippe NIEUWBOURG
Tags : lci plein écran
Rédigé par Philippe NIEUWBOURG le Dimanche 25 Mai 2008 à 13:51 Facebook Google + Twitter LinkedIn Del.icio.us Digg Google Furl Technorati Viadeo Pinterest Notez
Pour en savoir plus, consultez www.lesiteducube.com
Philippe NIEUWBOURG
Rédigé par Philippe NIEUWBOURG le Dimanche 25 Mai 2008 à 11:32 Facebook Google + Twitter LinkedIn Del.icio.us Digg Google Furl Technorati Viadeo Pinterest Notez
Reportage réalisé par les équipes de IT News Info (DigitalWorld.fr, CIO, LeMondeInformatique.fr ...)
Philippe NIEUWBOURG
Rédigé par Philippe NIEUWBOURG le Jeudi 17 Avril 2008 à 11:26 Facebook Google + Twitter LinkedIn Del.icio.us Digg Google Furl Technorati Viadeo Pinterest Notez

Le musée

Merci à la chaine de la génération digitale, Game One, pour cette petite bande annonce.
Philippe NIEUWBOURG
Tags : game one
Rédigé par Philippe NIEUWBOURG le Mardi 15 Avril 2008 à 15:39 Facebook Google + Twitter LinkedIn Del.icio.us Digg Google Furl Technorati Viadeo Pinterest Notez